Ariane’s blog

Just another WordPress.com weblog

Archive for avril 2008

Manifestation Tibétaine à la Chaux de Fonds

with one comment

Reportage d’une manifestation tibétaine le samedi 19.04.2008. Rencontre avec les manifestants et description de cette manifestation pacifique.

Encore un article sur le Tibet, ça commence à bien faire…. Que ce pays paraît loin vu de Suisse… alors, pour une fois, essayons de résumer les motivations des manifestants. Depuis 1956, la Chine communiste contrôle le Tibet; ce qui lui est réproché et de s’intéresser nettement plus au Tibet comme endroit stratégique qu’au sort des Tibétains.

« La Chine veut posséder le Tibet sans les Tibétains »

De nombreuses plaintes ont été déposées, on accuse notamment la Chine:

  • 1959: La commission internationale des juriste de l’ONU fait un rapport dans lequel la Chine est accusée de génocide.
  • 1965: l’ONU vote un résolution constatant les violations continuelles des droits des Tibétains.

Je ne tiens pas à accuser les Chinois, ce qui n’est pas le but des manifestants non plus:

« on n’est pas contre les Chinois, mais pour les droits fondamentaux des Tibétains »,

mais ce que veulent ces gens est d’être reconnu comme être humain! Avoir un minimum de libertés fondamentales, et surtout de pouvoir sauver leur culture!

« Le Tibet est un pays à part entière, avec sa religion, sa langue, sa monnaie et son écriture »

Ce que les manifestants demandent, n’est pas l’indépendance du Tibet, mais avant tout:

« LA SURVIE DE LA CULTURE TIBETAINE » 

Alors, pourquoi tant de bruit avant les JO:

« Je crains que les Jeux de 2008 ne soient la dernière chance de trouver une solution à la question du Tibet et ainsi de mettre fin à la « solution finale » que le gouvernement chinois a mis en place »

Voilà la pensée d’un bon nombre de Tibétains, qui depuis 1956 se battent pour faire respecter leur culture et pour bénéficier des libertés fondamentales!!!

Les Tibétains reconnaissent:

« qu’il n’y a qu’à travers le soutien du peuple chinois, que le peuple tibétain a une chance de survie »

Que ferions-nous si un autre pays décidait de nous envahir et ensuite de ne pas nous respecter. La disparition de la culture Suisse nous paraît impensable: une Suisse sans fondue?, sans horlogerie?, des écoles où l’on n’enseigne plus le français, l’allemand (appris avec tant de dure labeur) ou encore l’Italien?, des écoles on l’on n’étudierait plus l’histoire suisse, celle qu’on apprend avec joie durant toute notre scolarité (3 cantons primitifs…. ,….) ? Cela nous paraît impensable, alors qu’un pays bien plus grand que la Suisse est en train de perdre sa culture!!!

Que nous enseigne cette histoire, qu’en prônant une idéologie pacifiste, on se fait massacrer? Non, il est encore tant de changer les choses, mais pour cela, ne nous attaquons pas aux Chinois, ils n’y sont pour rien! C’est aux gouvernements de converser avec la Chine et le Dalai Lama afin de trouver une solution, et à nous de faire pression sur nos gouvernements pour qu’ils se décident enfin à oser importuner (gentiment) le régime communiste chinois.

manifestation-tibetaine-le-19042008

Publicités

Written by valettea

avril 19, 2008 at 5:37

Publié dans actualité, Pékin 2008

Tagged with , ,

A quand le Tibet aux JO

leave a comment »

Une caricature qui décrit bien la situation actuelle des Jeux. La répression du gouvernement chinois risque de s’intensifier durant les Jeux. Il est peu probable qu’un Tibétain puisse se présenter ainsi devant le stade.

Written by valettea

avril 16, 2008 at 8:32

Interview Denis Oswald

leave a comment »

En plein débat concernant les droits de l’Homme en Chine et les menaces de boycott durant les Jeux Olympiques à Pékin, M. Denis Oswald, membre du CIO, accepte de répondre à mes questions. Interview le 7.04.2008

« Jamais le problème du Tibet n’aurait été mis en évidence, s’il n’y avait pas eu les Jeux »


Interview ici

Written by valettea

avril 12, 2008 at 2:40

C’est quoi un blog?

with one comment

« Un blog, c’est ce que l’on décide d’en faire »

 Source image: http://www.camillejourdain.fr/wp-content/uploads/2008/03/humour-blog2.jpg

 

 

Développer un court billet sur les blogs, quelle sympathique question. A première vue cela semble simple, mais essayons de nous demander ce qu’est un blog? Un journal personnel, un espace permettant de présenter sa vie à ses amis, un album photo, un outil internet d’actualité, …? C’est un moyen de diffuser tout et n’importe quoi, un blog peut symboliser la liberté d’expression qu’a toute personne de diffuser des informations.

Comment définir un objet aussi large, puisqu’au fond, il dépend de ce que l’utilisateur en fait.

Le blog permet de rendre publiques des informations, il les rend accessibles à tout un chacun et c’est un moyen de communication interactif entre l’auteur et les internautes par le biais de commentaires et d’articles.

Les auteurs rédigent du contenu, qui est classé chronologiquement (un blog évoluant continuellement) et par catégories. De plus, les visiteurs peuvent ajouter des commentaires que le bloggueur a le libre choix de publier. On retrouve là, l’idée de WEB 2.0 qui est que les visiteurs participent au fonctionnement du service.

Les blogs séduisent par leur facilité d’utilisation et d’appropriation. Le fonctionement d’Internet demeure très mystérieux et complexe pour un utilisateur quelconque. Mais, justement les blogs permettent cet accès facile à la rédaction d’informations diverses: ils permettent de créer une page WEB, sans avoir des notions poussées d’Internet. Plutôt que de taper du code (HTML), ce qui a fortement tendance à décourager les internautes, les blogs permettent d’automatiser cette tâche grâce à un logiciel de gestion de contenu.

Voici un exemple:

Si je vous mets en lien cet article sur les blogs, cela donne ça:  cliquez ici 🙂 

Maintenant si je dois taper le code manuellement cela donne ça : <a href= »http://www.ecrans.fr/C-est-quoi-un-blog,2836.html »>cliquez ici :-)</a>

Cet exemple montre que les systèmes de gestion de contenu utilisés par les blogs facilitent la vie des bloggueurs, qui n’ont plus qu’à encoder leurs articles sans trop réfléchir. Au lieu de passer son temps à entrer des balises (du code), on dispose de plus de temps pour rédiger des articles. La mise en page est simplifiée et unifiée.

Written by valettea

avril 3, 2008 at 1:12

Publié dans Techinfocomm 2008

Tagged with